Introduction

 

asian-tattoo-for-school-girls.jpg

Depuis toujours, les multiples modifications corporelles fascinent l’espèce humaine. Celles-ci sont variées et consistent à modifier le corps de façon à améliorer son apparence ou à symboliser  quelque chose de plus profond. Elles peuvent être diverses: éphémères comme les peintures corporelles, les teintures, et les piercings mais aussi intemporelles telles que les scarifications, ou encore le tatouage.

Le tatouage est associé à la fois à un phénomène de mode, de marginalisation d’un individu, mais aussi à une manière de former des clans, de se faire accepter, de prouver sa force… On lui prête bon nombre d’applications, même si en occident le tatouage a, jusqu'à longtemps, été un sujet relativement polémique. Le tatouage lui-même possède sa propre histoire: utilisé pour marquer des gangsters, lors de cérémonies de passage à l’âge adulte ou encore pendant la Shoah dans les camps de concentration...

D’un côté purement étymologique, le terme « tatouage » dérive directement de l’expression tahitienne « Ta-atouas », plus précisément « Tatau »signifiant marquer, dessiner ou encore frapper.  Le « Ta » exprime le dessin, et le « atua » « esprit de dieu ». Le terme a été employé pour la première fois en Europe en 1772 par le docteur Berchon, traducteur du second voyage de « Cook » vers Tahiti. Le mot « tatouage » ne sera vraiment francisé, qu’à la fin du XVIIIème siècle, et apparaîtra dans les dictionnaires à cette même époque. Dans d’autres parties du globe, ce même tatouage est associé à d’autres termes. Par exemple, au Japon il s’agit d’irezumi入れ墨 ou 入墨, signifiant de manière littérale « insertion d’encre », ou encore dans un terme plus général, le tatouage est aussi appelé « sculpture » horimono 彫り物 ou 彫物 en japonais aussi.

De nos jours, on remarque que celui-ci est de plus en plus présent dans notre quotidien au fur et a mesure du temps. De plus, même si on ne peut pas clairement définir les causes de cette expansion, l'évolution des mœurs ainsi que l'effet  de mode y ont incontestablement contribuer. En effet la signification de ce dernier n'a cessé d'évoluer au cours du temps, autant positivement que négativement. Aujourd'hui on constate aussi que certaines personnes sont même prêtes à recopier les tatouages de ceux qu'ils adulent. Il y a typiquement, l'exemple des célébrités comme Johnny Depp, Rihanna, ou encore Mégane Fox qui ne cachent pas leur engouement pour cet art. Ce phénomène de prolifération banalise cet acte, qui, récemment, était encore considéré comme une action réservé aux marginaux.

Cependant, il ne faut pas omettre le fait que, si le tatouage n'a pas toujours eut la réputation qui lui appartient actuellement, c'est parce que cela était justifié. Il y avait notamment des problèmes dans le domaine de la santé et de l’hygiène qui font que le tatouage était risqué et pouvait entraîner de lourdes conséquences. Par ailleurs, on sait que le tatouage a aussi évolué dans sa manière d'application, que ce soit de technologiquement, ou dans sa réalisation, ou encore dans notre connaissance à ce sujet.

 

Il est donc normal  de se demander quels sont les impacts du tatouage sur nos vies et nos corps ?

Premièrement, nous commencerons par nous intéresser à l’évolution du tatouage dans l'espace-temps, puis nous poursuivrons par l’analyse des caractéristiques du tatouage, enfin nous finirons par examiner les répercutions du tatouage sur notre corps.

 

3equations.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×