Lexique, Glossaire

 

 

 

(I) Le tatouage dans l’espace temps

1.         Historique du tatouage à travers le monde

  • L’empereur Matsuhito : empereur japonais en 1867 qui inaugure l’ère Meiji (période de réformes radicales permettant ainsi au Japon de sortir de son autocratie, de se tourner vers l’Occident, de s’industrialiser et de transformer son système socio-économique).
  • Hathor : déesse égyptienne de l'amour, de la joie et de la danse qui est souvent représentée par une vache.
  • Arthrose : Usure du cartilage, responsable de douleurs articulaires et d'une limitation des mouvements.
  • Acupuncture : Méthode ou procédé diagnostique et thérapeutique médical employé par les Chinois depuis l’antiquité, consistant à introduire sous la peau, en certains points, des aiguilles métalliques non creuses.
  • Maoris : peuple polynésien de Nouvelle-Zélande.
  • Mehndi : art d’appliquer un tatouage temporaire au henné.

2.         Signification et religion

3.         Le tatouage dans la société

  • Maison des artistes : organisme agréé pour la gestion administrative de la branche des arts graphiques et plastiques des assurances sociales des artistes et auteurs.
  • Syndicat National des Artiste Tatoueur : (ou SNAT) est un organisme crée en 2003 par deux  tatoueurs reconnus Tin-tin et Rémy en France. Ils ont pour ambition d'élever le statut de tatoueur à la fois dans le domaine artistique et dans le domaine administratif.
  • Caution: somme versée à titre de garantie
  • Ostracisme : action d'exclure, de mettre à l'écart, en parlant d'un groupe à l'égard d'une personne

 

(II) Les caractéristiques du tatouage

1.         Différents types de tatouages et de machines

  • Fentes labio-maxillaires : malformation de la peau entre la bouche et le nez
  • Granulométrie : mesure des dimensions des particules d’un échantillon de matière minérale, organique …
  • Isopropylique : alcool secondaire contenant un groupement propyle

2.         Chimie et composition d’un tatouage

  • Pigments : Substance colorante insoluble dans l’eau.
  • Colorants : Substance colorante soluble dans l’eau.
  • Alcools dénaturés : alcool éthylique auquel est rajouté un dénaturant pour rendre le mélange impropre à la consommation
  • Pathogènes : Se dit d’un agent qui engendre la maladie.
  • Oxyde : Composé résultant de la combinaison d'un corps avec l'oxygène
  • Disazoïques : systèmes aromatiques ou pseudo-aromatiques liés par deux groupes azo (–N=N–).
  • pyrazolone : dérivé du pyrazole (composé C3H4N2)
  • diarylide : pigment de couleur jaune (pigment numéro PY17)
  • Azoïques : systèmes aromatiques ou pseudo-aromatiques liés par un groupe azo (–N=N–).
  • Pigment minéral : Pigment dont la molécule est constituée d’un oxyde métallique ou d’un sel métallique d'un acide minéral
  • Phtalocyanine : colorant synthétique employé dans l'industrie pour fabriquer des encres
  • Pigment synthétique : pigment fabriqué de façon artificielle. Antonyme : pigment naturel ou organique .
  • Polyméthacrylate de méthyle : polyester méthacrylate (ester de l'acide méthacrylique)  dont la forme la plus connue est le plexiglas
  • Fluorescence : émission lumineuse provoquée par l'excitation d'une molécule (généralement par absorption d'un photon) immédiatement suivie d'une émission spontanée.
  • Phosphorescence : phénomène observé lorsqu'une matière continue à émettre de la lumière après avoir été éclairée
  • Paraphénylènediamine (PPD) : amine (composé organique dérivé de l'ammoniac) aromatique pouvant provoquer une allergie de contact
  • Aromatique : Se dit d'une entité moléculaire qui comporte un système conjugué cyclique et qui, en raison de la délocalisation électronique, présente une énergie plus basse et par suite une stabilité plus grande que toutes les structures limites possibles.
  • Molécule organique : molécule plus ou moins grosse faite à base d'atomes de carbone obligatoirement et à 90% au moins d’hydrogène, d’azote, d’oxygène, de fluor, de phosphore, de souffre, de clore, de sélénium, de brome ou d’iode.
  • Double Liaison conjuguée : alternance dans une molécule de doubles liaisons et de liaisons simples
  • Exfoliant : produit cosmétique qui sert à éliminer les cellules mortes de l'épiderme.

 

3.         Différentes surfaces tatouables

  • Ganglion lymphatique : Petit organe appartenant au système lymphatique, qui joue un rôle fondamental dans le fonctionnement du système immunitaire. Ils sont placés sur le trajet de la lymphe circulant des tissus vers le sang : aine, aisselle, cou, etc.
  • Lymphocytes : une variété de globules blancs du sang.  Il en existe deux types : les lymphocytes B  (responsables de la production des anticorps) et les lymphocytes T (impliqués dans l’immunité à médiation cellulaire).

(III) L’impact du tatouage sur la santé

1.         Hygiène et qualification

  • Salubrité : caractère de ce qui est sain, bon pour la santé.
  • Dermopigmentation : la dermopigmentation est une technique qui consiste à implanter un pigment dans la couche superficielle de la peau
  • Anatomiques : relatif à l'étude du corps humain
  • Physiologiques : relatif à la science étudiant les phénomènes physiques et chimique subis par les organismes vivants au cours de leur vie.
    Textile : qui peut produire des fils capables de former un tissu
  • Poreux : Ce terme décrit une substance pleine de trous minuscules (les «pores») que l'eau peut pénétrer.
  • Linoléum : revêtement de sol imperméable.
  • Décontamination : opération destinée à éliminer les contaminants, les bactéries, ou à en réduire le nombre pour atteindre des taux considérés comme sans danger, de manière à respecter les normes d'hygiène et de santé publique.
  • Bionettoyage : procédé de nettoyage, applicable dans une zone à risques, destiné à réduire momentanément la bio contamination d'une surface.
  • Pathogène : le terme pathogène qualifie ce qui provoque, ce qui entraîne une maladie. Ce sont les germes avant tout qui possèdent la capacité de déterminer une infection.
  • Thermorésistant : Se dit d'un organisme qui résiste à des températures élevées
  • Thermosensible : qui est sensible aux variations de température

2.         Maladies et allergies liées au tatouage

  • Barrière cutanée : désigne la couche cornée- la couche la plus superficielle de l'épiderme - ainsi que le film hydrolipidique qui la recouvre.
  • Maladie infectieuse : maladie  due à une bactérie, un virus, un champignon, un parasite ou un prion (protéines). Cet agent infectieux s'introduit dans le corps par l'alimentation, la respiration ou les fluides corporels (sang, sueur...).
  • Allergie : Réaction anormale et excessive d'un organisme, plus particulièrement du système immunitaire, à une substance particulière.
  • Mélanome : Forme de cancer de la peau la plus rare mais la plus grave également. La tumeur débute dans les mélanocytes (cellules fabriquant la mélanine de la peau) et se propage ensuite.
  • Excroissance : (médecine) tumeur superficielle et bénigne de la peau ou d'une muqueuse.
  • Cirrhose : La cirrhose est une maladie chronique au cours de laquelle le foie se couvre de tissu fibreux, provoquant la décomposition progressive du tissu hépatique qui se remplit de tissu graisseux.
  • Hypertrophiés : Développement anormalement important d'un tissu ou d'un organe
  • Mycose s : maladies provoquées par des champignons.
  • Œdèmes : Gonflement de certains tissus ou organes.
  • Encéphalites : L’encéphalite est l’inflammation de l’encéphale, partie du cerveau logée dans la boîte crânienne, le plus souvent provoquée par des virus ou des bactéries.
  • Pleurésies : La pleurésie est l'inflammation de la plèvre (membrane de recouvrement et de protection des poumons).
  • Péricardites : Inflammation du péricarde, qui enveloppe le cœur.
  • Péritoine : une membrane séreuse complexe qui recouvre la partie inférieure de la cavité abdominale.
  • Granulomateuses : ayant l'apparence de granulomes (Nom donné à de petites tumeurs rondes, formées de tissu conjonctif très vasculaire).
  • Infections nosocomiales : infection contractée lors d’une hospitalisation ou d’une opération.
  • Inflammation : Réaction de l'organisme, consécutive à un choc ou un germe, qui se manifeste par des rougeurs et/ou une tuméfaction.
  • Nodule : En anatomie et en pathologie, petit renflement ou saillie en forme de nœud.
  • Auto-immune : Maladie due, au moins en partie, à une action anormale du système immunitaire : les cellules (lymphocytes) ou les substances de défense (anticorps) s'attaquent sans raison à certains organes comme s'il s'agissait de corps étrangers.
  • Conjonctivites : inflammation par irritation ou infection de la conjonctive oculaire, c’est-à-dire de la membrane transparente qui recouvre l’intérieur des paupières et le blanc de l’œil.
  • Rhinites : Irritation et inflammation, aiguë ou chronique, de la muqueuse du nez
  • Urticaire : une réaction cutanée et temporaire qui se traduit par une éruption de boutons, des rougeurs et des démangeaisons et qui est souvent associée à une réaction allergique.
  • Chocs anaphylactiques : choc, parfois fatal, qui suit l'exposition à un médicament ou un allergène, lorsque la personne présente une hypersensibilité à celui-ci.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site