Interview du Dr Casadio

 

Le docteur Sophie Casadio, spécialiste en tatouage médical et en maquillage permanent, a bien voulu nous accorder un rendez vous afin de répondre à nos questions.

Quels types de tatouages existent t’il ?

Il existe trois types de tatouages : le tatouage artistique, le tatouage esthétique et le tatouage médical. Le tatouage artistique est le tatouage permanent le plus connu. Il comprend des motifs divers et personnalisables. Le tatouage esthétique, aussi appelé maquillage permanent, comporte le traçage du contour des lèvres, le dessin des sourcils et l’eyeliner permanent. Le maquillage permanent n’est en fait que semi-permanent. En effet, il s’estompe et disparait au bout de 2-3 ans. Enfin, le tatouage médical sert à réparer une zone abimée. On l’utilise notamment pour repigmenter la peau après une brulure ou pour redessiner les auréoles mammaires après un cancer du sein.

Comment la peau réagit-elle au tatouage ?  

La peau considère ces pigments comme un corps étranger et veut s’en débarrasser. La peau essaie d’éliminer les pigments. Elle élimine certaines petites molécules mais ne parvient pas à éliminer les grosses molécules contenues dans l’encre. Cela résulte en  une réaction inflammatoire qui dure généralement 3 semaines si l’encre et de bonne qualité. Sinon, la réaction peut durer plus longtemps et le tatouage peut se solder en un rejet total des pigments.

Y a-t-il des maladies qui interdissent le tatouage?

On évite de tatouer les femmes enceintes et les personnes souffrantes de troubles de coagulation, le tatouage entrainant un saignement. On peut tatouer les personnes atteintes de Vitiligo mais les pigments ont alors une tendance à virer due à l’acidité de cette peau.

Pourquoi ne faut-il pas exposer un tatouage au soleil durant les premières semaines ?

C’est parce que le pigment n’est pas encore parvenu à s’intégrer au derme moyen. Il peut donc subir des modifications physiques et chimiques car les UV vieillissent les pigments directement ou par oxydoréduction : l’ionisation du pigment

Comment marche la suppression d’un tatouage ?

Il y a plusieurs techniques. On peut utiliser le laser Q-Switch (voir photo ci-contre) qui va supprimer les pigments du tatouage ou bien le CO2 qui va supprimer le tatouage par abrasion. Cette technique est tout de même moins efficace que le laser car elle laisse souvent un tatouage blanc en négatif en tant que cicatrice. Cela nécessitera alors qu’on retatoue par-dessus avec des couleurs claires. Cela servira au gens qui veulent recouvrir leur tatouage avec un autre tatouage plus clair.

Comment fonctionne un maquillage permanent (voir photo ci-contre)?

Le pigment est introduit dans la peau et reste relativement en surface, à 1mm. Durant les trois semaines suivantes, le pigment voyage dans la peau. Pendant ce temps, le corps essaie toujours de l’éliminer. Au bout de trois semaines, le pigment a atteint le derme moyen et arrête donc de bouger.

Quels types de pigments utilisez-vous ?

On utilise la plupart du temps des mélanges de pigments organiques avec des pigments minéraux ou synthétiques. On utilise ces mélanges car les pigments organiques sont ceux qui durent le plus longtemps dans la peau avant de commencer à s’estomper. Cependant leurs couleurs sont assez fades. On les mélanges donc avec un autre type de pigment afin d’obtenir et la longévité et l’éclat de la couleur.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×