TPE - Le Tatouage : Quel est l'impact du Tatouage sur notre vie et notre corps ?

Lycée George Duby, groupe de Balaguer Floriane, Bosqui Victorine, Giorgi Camille, et Madyana Metahri.

Le tatouage dans toute sa splendeur !

 

lsd-redux.jpg

Voici quelques mots pour parler de notre sujet, et de l'élaboration de notre TPE.

Pourquoi le Tatouage ? Nous avons cherché tout de même auprès de plusieurs styles, et plusieurs thèmes, allant des images subliminales, au savon, en passant par les catastrophes naturelles. Mais finalement, c’est suite à un concours de circonstance fortuite que nous sommes arrivés au Tatouage. En effet, on eut l’ide du sujet suite à une plaisanterie, et après légère réflexion, on adopta le sujet d’une voix unanime.

Si ce sujet nous plaisait, il semble que c’était parce qu’il était tout de même assez innovant, plutôt proche de nous, et il avait ce petit plus qui nous mettait toute d’accord, sans pour autant qu’on arrive à vraiment définir ce que c’était. Nous pourrions même aller jusqu’à dire que le choix s’est imposé à nous. Nous avions le désir de chercher à connaitre au mieux ce tatouage, que nous connaissons sans vraiment connaitre en réalité.

Une fois notre sujet choisis, nous avons dans la semaine qui suit trouvé le plan et la problématique qui ciblait le mieux ce dont nous devions et voulions parler. Nous avons donc choisis de rentrer dans le thème « Santé, Bien être », avec le Tatouage, sous la problématique : « Quels sont les impacts du Tatouage sur notre vie et notre corps ? ». Nous avons choisis de répondre à cette question en passant au crible tous les recoins du Tatouage avec pour plan : I – Historique du Tatouage, parce que ça nous semblait être important de cibler le tatouage en lui-même dans un premier temps ;
II – Les Caractéristiques du Tatouage, où on traitait de la composition, et tout l’aspect technique, et puis ou moins scientifique d’un tatouage, et ce quel que soit son type ; III – Les impacts du Tatouage sur notre corps, ou on parlait des risques encourus, et de comment les éviter. Les matières que nous avons ainsi souhaité traiter ont été la SVT et la Chimie.

Puis par la suite, nous avons cherché à ce que ce projet soit vraiment ressenti non pas comme un exposé, mais vraiment comme ce qu’il était : un TPE. Pour ça, nous avons, plutôt que de nous perdre directement dans des recherches, cherché à posséder un « ancrage ». De ce fait, nous avons mis l’accent sur des informations qui venaient en premiers lieux de professionnels que nous avions rencontré, puis que nous développions par la suite. Notre initiative de travail nous a ainsi permit de rencontre un docteur spécialiste du tatouage médical, ainsi que deux tatoueurs.

Pour notre organisation du travail, nous avons procédé de manière assez constante : nous avons tout d’abord veillé à fournir toutes de manière égale la même quantité de travail, et avons ainsi répartit les recherches de la manière la plus équitable possible. Puis nous avons fait une mise en commun de nos informations, afin de porter un regard critique sur notre travail de groupe. Par la suite, nous avons eus deux types de méthodes de travail : la première fut pour l’axe 1. Cet axe n’avait rien de scientifique,  nous nous le sommes donc répartit à la rédaction assez tôt, et avons pu ensuite les traiter ensemble. Nous tenions vraiment à ce que chacune de nous se reconnaisse dans ces parties, et sache tout ce qui était dit et fait, et donne son aval. Cet axe fut donc le premier bouclé, et nous prîmes une méthode de travail plus commune pour les deux autres axes, piliers de notre TPE. En effet, pour les axes scientifiques 2 et 3, nous nous sommes organisées en groupe de deux, pour rédiger une partie, de manière à ce que la construction moins hasardeuse et plus sure.

La partie la plus délicate de notre TPE de première S fut de trouver et de réaliser des expériences cohérentes. En effet, notre sujet, bien qu’il semble se préter à bon nombre d’expériences et autres tests, se trouve en réalité être assez complexe. Nous avions bien des options, mais elle nécessitait du matériel que nous n’étions pas en mesure d’avoir, tel que des pigments de très mauvaises qualités par exemple. Nous avons tout de même fini par trouver quelques expériences à réaliser pour tester des tatouages non-permanents, ou encore pour démontrer que les pigments utilisé par un tatoueur sont bien des pigments, et non pas des colorants. Néanmoins, nous avons aussi réalisé une expérience, plus personnelle que scientifique au niveau propre du terme : nous avons tatoué. Nous sommes parvenues à trouver un tatoueur qui acceptait de nous laisser tatouer avec sa machine de tatouage permanant une peau de cochon. Nous avons exactement respecté toutes les conditions de sécurité et d’hygiène, et avons donc suivit et même pratiqué le déroulement réel d’un tatouage. Nous avons ensuite utilisé cette peau pour prouver que les pigments de bonnes qualités ne devaient en aucun cas virer au contact prolongé d’UV.  Nous avons aussi pu filmer la réalisation d’un véritable tatouage sur un bras d’homme par la suite. Ces expériences dont nous devions trouver l’idée et les réaliser seules ont été le moment le plus délicat du TPE, mais aussi le moment le plus intéressant et étonnant.

Pour finir, d’une manière générale, le TPE nous aura dans un premier temps vraiment initié au travail en groupe. Nous nous sommes toutes adaptées à chacune, et avons aussi adaptés nos manières de travailler, afin d'être sur la même longueur d’onde, et à être le moins possible en décalage. Aussi, le TPE nous a permis de manière plus concrète d’oser des démarches auprès de professionnels, d’observer plusieurs points de vue, de chercher des solutions bien moins théoriques qu’en cour.

Pour ce qui est du sujet, nous souhaiterions conclure en disant que nous avons réussi à mener notre projet là où nous le voulions. Nous cherchions à en connaitre, et à arriver à en faire partager un maximum au sujet du tatouage, et nous avons réussi nos objectifs en ce sens-là.

 

Texte d'accroche directement inspiré de nos synthèses personnelles.

 

modele-tatouage-japonais-carpe.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site